Statistiques sur le secteur e-commerce de l’éléctroménager en 2013

L'électroménager est un secteur où on assiste à une forte augmentation du taux de conversion, près de 17% au premier semestre 2013. Ce constat est du principalement aux performances des click-and-mortar. Par ailleurs, on remarque un taux de rebond à 36% pour le secteur, mais c’est un taux moyen qui révèle des différences notables entre les acteurs.

 

En effet les pure players arrivent a contrôler leur acquisition et stabilisent le rebond, alors que les multicanaux cherchent surtout à accroître leur visibilité et leur trafic. Le marché du blanc profite également de la disparition progressive des modèles les plus gourmands en énergie au profit des appareils de classe A+ et A++. Conséquence logique : les prix moyens de vente, depuis plusieurs années en baisse constante, se stabilisent enfin autour de 350€ l'appareil.


Les spécialistes dominent le secteur


On remarque pour l’année 2013, les spécialistes sont les moteurs du e-commerce. En effet, les cuisinistes sont en forte progressions. Il existe deux types d’acteurs, les pure players et les clicks and mortar, ceux qui tirent leur épingles du jeu sont surtout les clicks and mortar qui fondent leur stratégie sur plusieurs canaux, ce qui permet de répartir les risques.


... et aux sites marchands des enseignes physiques


Si les pure-players et la VAD représente 8,9% des ventes du blanc, la part de l'ensemble du e-commerce (sites marchands des grandes enseignes inclus) atteint 15,5%, en hausse de près de 2 points versus 2011. Idem pour le petit électroménager où l'ensemble du e-commerce s'octroie 12,2% des ventes, contre "seulement" 9,5% pour la VAD et les pure-players.


Le Marché e-commerce des biens d’équipement de la maison en 2013


A fin septembre 2013, les ventes de Biens d’Equipement de la Maison sur Internet (gros et petit électroménager, télécom, électronique grand public, photo, micro-informatique) ont dépassé les 2,5 milliards d’Euros avec une croissance toujours largement positive de +6%. Cette croissance est d’autant plus satisfaisante qu’elle intervient dans un contexte de consommation tendu et de contraction des ventes en magasins (-5%). Internet gagne ainsi deux points de parts de marché au troisième trimestre 2013, atteignant désormais 17,6% du marché des biens d’équipement. A ce rythme, le e-commerce devrait établir un nouveau record autour de 18,4% au dernier trimestre de 2013. On assiste à un renforcement des tendances de la cuisine, la gastronomie, les spécialistes surfent sure cette opportunité et renforcent leur stratégie digitale, on peut ainsi commander sur internet un meuble de cuisine, ou bien un ilot de cuisine ainsi que des plan de travail, le consommateur peut renouveler entièrement la décoration et l’ameublement de sa cuisine, les choix sont multiples sur Oskab par exemple. Les clicks and mortar comme Cuisinella  offre un large choix de modèles de cuisines, pour le plus grand bonheur des internautes. Nous ne sommes qu’au début de cette progression qui devrait se confirmer dans l’année 2014.